Le lac de Guerlédan

Envie de découvrir le plus grand lac de Bretagne ? Mettez le cap en direction de la Destination Coeur de Bretagne - Kalon Breizh pour une escapade au lac de Guerlédan ! Tapi au creux des collines du centre Bretagne, le lac de Guerlédan présente autant de diversité que ses méandres peuvent en offrir. 

304 hectares, 12 km de long, 40 m de profondeur au plus bas, 52 millions m3 d’eau… Voilà quelques chiffres qui donnent le ton de son immensité.

Le barrage hydro-électrique

Depuis 1930 et la construction du barrage hydro-électrique à Mûr-de-Bretagne, la vallée de Guerlédan s’est vue engloutir pour laisser place à un lac paisible. Dix-sept écluses sont à présent noyées, ainsi que les maisons éclusières et les mines d’ardoises très exploitées à cet endroit.

Ces trésors engloutis sont uniquement visibles lors de la vidange du lac, à savoir que la dernière remonte à 2015. Vous avez raté l’évènement ? Il va falloir être patient pour pouvoir assister de nouveau à ce spectacle. On ne sait pas exactement quand aura lieu la prochaine vidange mais sachez qu’avant 2015, la dernière vidange remontait à 1985.

Paradis des amateurs d’activités de pleine nature !

Le lac de Guerlédan, bordé par le massif forestier de Quénécan est aujourd’hui un véritable paradis pour les randonneurs et les amoureux de la nature.

Le lac de Guerlédan est propice au sport. De la balade douce en famille en passant par le trail entre amis et les activités nautiques, il y en a pour tous les goûts !  

Sur l’eau, à Caurel, Landroannec, Mûr-de-Bretagne ou Saint-Aignan, vous pourrez vous adonner à différents loisirs : canoë, bateau, ski nautique ou encore paddle et bouée tractée. Sur les chemins, vous pourrez dévaler en VTT grâce à des sentiers aménagés ou opter pour un tour du lac à pied.

Vous n’êtes pas un grand sportif ? Pas de crainte ! Les plages aménagées de Beau-Rivage et de l’anse de Sordan vous attendent pour profiter d’un bon moment en famille.

Qui dit lac dit pêche !

Après une période de repeuplement des espèces, suite à l’assec du lac, les pêcheurs pourront eux retrouver le lac dans des conditions de pêche habituelle dès 2018.

D’ici là, dès l’automne, le lac se transformera en parcours « No-kill », certainement le plus beau de France.

Des paysages diversifiés

Appréhender le lac par l’ouest est sans nul doute l’aborder du côté sauvage. Le site de Tregnanton (Saint-Gelven) offre aux randonneurs un point de vue des plus exceptionnels. Les landes et les ajoncs entourent les feuilles épaisses d’ardoise très présentes. La nature environnante lui confère des allures de paysages nordiques.

Le Bois de Caurel, sur le versant nord, abrite d’anciens sites ardoisiers. De nombreuses excavations, datant du 19e siècle, sont encore bien visibles. Celles-ci vous permettent de vous immerger dans une atmosphère chargée en histoire et patrimoine.

Les chemins sinueux des sous-bois vous entraîneront vers l’un des plus beaux panoramas sur la forêt de Quénécan, sur la rive sud. Vous y découvrirez un grand massif forestier boisé d’un mélange de feuillus et de résineux. La forêt, qui s’étend sur plus 3000 hectares, offre des lumières somptueuses à travers la hauteur des arbres, à quiconque saura l’observer.

Les vestiges engloutis

Découvrez en vidéo, les trésors enfouis sous le lac de Guerlédan mis au jour lors de la vidange de 2015.

Contact 

Site Internet : www.guerledan.info