-A +A

Sortie pêche à Guerlédan

Expérience

Samedi matin, 8h30, direction Beau Rivage à Caurel avec mes amis Nounours et Bastien pour une partie de pêche.

Bien installés dans notre bateau nous prenons la direction de Trégnanton pour nous enfoncer dans les entrailles du légendaire lac de Guerlédan. La pêche a ré-ouvert ici depuis peu dans un esprit résolument durable : pêche aux leurres uniquement, uniquement les week-ends et jours fériés entre fin septembre et fin décembre, remise à l’eau obligatoire. Une expérimentation pêche qui a pour objectif de permettre aux gestionnaires de la pêche sur Guerlédan (Fédération pêche des Côtes d’Armor et AAPPMA) d’évaluer le potentiel en carnassiers du lac et de décider de la date de son ouverture définitive. 

 

Après 10 minutes, nous arrivons sur le poste qui avait bien donné la semaine passée. Ma canne est déjà montée, mes deux autres compères sont en pleine préparation. Je ne les attends pas, je descends mon leurre et prends contact avec le fond, je décolle, bang, c’est la touche. J’ai le temps de raté encore deux grosses frappes et mes compagnons n’ont pas encore eu le temps de descendre leur leurre. 1 minute plus tard, nous sommes tous en action, et c’est Bastien qui ouvre le bal. Je sors l’épuisette, c’est maillé, même pas le temps de le mettre à l’épuisette que Nounours est à son tour « pendu ». 5 minutes de pêche, 5 touches et déjà deux beaux poissons au bateau, c’est de la folie et ça n’a pas arrêté de la journée !

Le légendaire lac de Guerledan va revenir sur le devant de la scène des plus belles destinations de pêche des carnassiers, je n’en doute pas, si la gestion halieutique suit le poisson sera là. 70 poissons environ auront « visité » le bateau en deux sorties sur ce mois de novembre. Tous seront retournés sans encombre dans leur élément. Je ne vous raconte pas la joie et les sourires sur le bateau. Plus la peine d’aller en voyage de pêche en Espagne ou en Irlande, maintenant, je vais à Guerledan !

 

Mathieu Le Bouter, pêcheur du Finistère