Les Monts d’Arrée

Les Monts d'Arrée ©YannickDerennes

Tombez sous le charme des paysages si particuliers des Monts d’Arrée ! Ici, la nature, d’une rare beauté, encore sauvage et parfois mystique, est propice aux activités sportives et au ressourcement.

Les plus hauts sommets de Bretagne

Ce milieu naturel vous révèlera sur un court dénivelé diverses caractéristiques paysagères : crêtes dénudées, affleurements rocheux, landes, bocage, prairies pouilleuses, tourbières, marais, lac.

En venant dans les Monts d’Arrée, vous pourrez vous hisser sur les plus hauts sommets de Bretagne : Roc'h Ruz, Tuchenn Kador et le Roc'h Trévézel qui s’élève à 385 mètres.

La chapelle sommitale du Mont Saint-Michel-de-Brasparts, aussi appelée la Motte Cronon, culmine à 381 mètres, au coeur du Parc Naturel Régional d'Armorique.

Le berceau des légendes bretonnes 

Sous des ciels toujours changeants, les sommets de l’Arrée entourent le marais du Yeun Elez et le Lac Saint-Michel devenant marécage. Cette contrée sauvage du cœur du Finistère génère, au fil des siècles, un patrimoine oral unique et une particulière engeance de diseurs et de conteurs.

Ce lieu aride et sauvage, cette échine de la Bretagne balayée par les vents, a alimenté l'imaginaire des hommes.

Berceau de nombreuses légendes bretonnes, c’est là que se situent les contes de l'Ankou, ce conducteur des morts vers l’au-delà, et des lavandières de nuit, des korrigans et autres êtres venus du fonds des âges, qui restent bien présents à l'esprit des conteurs de la Montagne qui entretiennent des relations singulières avec les personnages de contes et légendes.

Certains savent même situer les portes des enfers : dans le Youdig, la petite bouillie du marais de l'Elez...

L'héritage des conteurs du passé

Les Monts d'Arrée possèdent aussi des particularités historiques et économiques. Jusqu'au milieu du 19e siècle, les paysans pauvres avaient une activité complémentaire : aller chercher de vieux chiffons au-delà de l'Arrée pour approvisionner les moulins à papier de la région.

C'était « les pilhaouerien » qui chantaient et racontaient des contes pour se faire ouvrir plus facilement les portes.

L'utilisation de la tourbe pour la cuisson et le chauffage, est également spécifique au secteur. Les fosses de tourbage sont abandonnées depuis les années 1950 mais leur exploitation a profondément marqué les paysages et la mémoire collective (travaux importants, fêtes).

Rencontrer les habitants des Monts d'Arrée

Lors de votre venue dans les Monts d’Arrée, n’hésitez pas à aller à la rencontre des acteurs locaux qui vous feront vivre ce territoire de légendes et vous offriront de belles expériences.

Vous serez accueillis sous le signe de la bonne humeur et de l’authenticité avec en prime la chance de découvrir ou redécouvrir la magie d’un monde enchanté.

Venez profiter de paysages naturels uniques en Bretagne pour faire de belles balades au coeur de la Bretagne !

Contact

Office de Tourisme des Monts d'Arrée
Huelgoat : +33 (0)2 98 99 72 32
Brasparts : +33 (0)2 98 81 47 06
Courriel : tourisme@lesmontsdarree.bzh
Site Internet : www.montsdarreetourisme.bzh